Aller au contenu | Aller au menu

Détails de l'interprète:

Béatrice Burley - Mezzo-soprano

http://www.beatriceburley.com

Après des études de Médecine, Piano, Chant Choral et Orgue à Reims, Béatrice Burley se consacre au chant : plus particulièrement à la physiologie de la voix et à la thérapie par les vibrations vocales. Y. Barthélèmy et le Professeur A. Tomatis ont été ses deux principaux maîtres et elle anime régulièrement des stages d’Emission Vocale (travail sur le Corps- instrument et l’Oreille-instrumentiste) en France et en Suisse.

Elle fait ses débuts sur scène en 1992 dans le rôle titre de « L'Italienne à Alger » (direction V. Kojin, mise en scène O. Desbordes) au festival de Saint-Céré, (prise de rôle unanimement saluée par la critique) suivie d’une tournée en France, en Slovénie et en Espagne.

Depuis, elle participe à de nombreuses productions Lyriques tant en France qu’à étranger: Carmen, Cenerentola, Barbier de Séville (Rosine), Lakmé (Malika), Somnambule (Thérése), Roméo et Juliette (Gertrude), Les Contes d’un Buveur de Bière (La Luxure), West Side Story(Anita), Chanson Gitane (mitidika), La Grande Duchesse de Géroldstein, Sainte de Bleeker Street (Assunta),La Vie Parisienne (Metella), l’Opéra de 4’sous (Mme Peachum), Eugène Onéguine ( la Nourrice), Orphée aux Enfers (L’Opinion Publique), Nabucco (Fenena), Rigoletto (Magdalena), Falstaff (Miss Quickly)... Sous la baguette de C. Schnitzler, D. Trottein, D. Lucchesi, M. Lehmann, X. Bilger, R. Girolamy, C. Gibault, J-P. Dubor, J-F. Verdier... Et sous la direction scénique de : O. Desbordes, E. Perez, P. Abéjean, S.Ottin, M. Fau, Y. Moran, V. Vittoz, R. Santon, I. Gheorgiu...

Elle fait également beaucoup de concerts d’Oratorios: Passions de Bach, Requiem (de Verdi, Mozart, Duruflé), Stabat Mater et Petite Messe Solennelle de Rossini, Enfance du Christ de Berlioz, Messie de Haendel, Motets de Vivaldi, Messe de Dvorak, Rhapsodie pour contralto de Brahms, Le Roi David d’Honegger, Elias de Mendelssohn...Sous la direction de C. Brainich, J.Entremont, J. Lozano-Corrés, H. Gallois, B. Tétu, F. Chaslin, P. Bender, J. Suhubiette, S. Cardon (orchestre du Capitole de Toulouse), A. Moglia, A. Allemandi, J-P. Dubor, A. Kukal (orchestre symphonique de Prague), J. Gouzes, D. Trottein...

Elle chante aussi en récital avec F. Boulanger, S. Zapolsky, J. Laforge... (Mélodies de Brahms, Bartok, Moussorvski, De Falla, Strauss, Poulenc, Duparc, Britten, Schönberg...) et a enregistré un disque de mélodies et d’airs d’opéras avec le pianiste Fabrice Boulanger.

En 2007-2008, elle incarne « Le Medium » de Menotti à l’Opéra de Fribourg (Suisse) sous la direction de L. Gendre dans une mise en scène de V. Vittoz; puis Mary dans « Le Vaisseau Fantôme » de Wagner à l’Auditorium de Dijon sous la direction de C. Schnitzler dans une mise en scène d’E. Pérez. Elle est également « Old lady » dans Candide de Bernstein à Rouen (direction G. Grazioli, mise en scène F-M. Laquone), « Dame Marthe » dans Faust de Gounod à Dijon (direction C. Schnitzler, mise en scène G. Weber), puis « La Grande Duchesse De Gerolstein » à Dijon (direction T. Weber, mise en scène O.Desbordes) et a participé à la création du « Stabat Mater » de J.P. Poletti avec le chœur polyphonique Corse de Sartène, le chœur Arcal Midi-Pyrénées et l’ensemble de Basse-Normandie sous la direction de D. Debart.

En 2009 elle est « Alisa » dans Lucia di Lammermoor (Donizetti) à Dijon aux côtés de Burcu Uyar, sous la direction de C.Schnitzler (Mise en scène O. Desbordes: coproduction avec le théâtre de Trèves en Allemagne).

Lors du festival de St Céré en Aout 2009 elle a participé à « Berlin années 20 » ou « La revue des Grands Magasins » mise en scène O. Desbordes sous la direction musicale de D. Trottein (Musique de Misha Spoliansky).

Toujours pendant ce festival, elle a participée à l’encadrement du stage « Carmina Burana » de Orff.

Béatrice Burley a été interprète dans les concerts suivants:

le lundi 5 novembre 2012 Conférence «L'émission vocale»
Les Jeunesses Musicales de Fribourg sont soutenues par:
Login